Your browser is not Javascript enable or you have turn it off. We recommend you to activate for better security reason

Accueil > Nouvelles

Vivencias

Du 4 au 6 février, la communauté CND de Guancasco de Santa Bárbara : Cristina Castellanos, Cruz Idalia Nieto et Bertha Lilian Barrera Ramírez ont vécu une expérience de visitation enrichissante avec les sœurs Pedrina Barrera, María Luisa Hernández, franciscaines de l’Immaculée Conception; María Isabel López Guardado, missionnaire de l’Église; Rosa Isela Rodríguez Hernández , Marcela Cundafé Cruz, Tertiaires Capucines de la Sainte-Famille; deux jeunes qui avaient visité San José de Oriente là où les inondations ont causé de grands dommages, et une jeune du conseil de pastorale.

Itinéraire réalisé: secteurs de Gracias a Dios, la Soledad, Los Anises Rio Hondo et les villages de San José de Oriente et la Huerta (le Zapote)

Voici quelques commentaires partagés par des compagnes au sujet de cette expérience.

+ Lire plus

Fête du Sacré-Cœur de Jésus

Nous fêterons ce vendredi la belle fête du Cœur de Jésus. En lisant le texte du prophète Osée, on dirait que le Christ, parlant d’Israël, est comme une mère: «C’est moi qui lui apprenais à marcher, en le soutenant de mes bras... je le guidais avec humanité par des liens d’amour; je le traitais comme un nourrisson qu’on soulève tout contre sa joue; je me penchais vers lui pour le faire manger.» Ce n’est pas une simple image, Dieu veut se faire aussi proche qu’une mère. Après cette lecture, il est bon de prier le Cantique d’Isaïe et de rendre grâce.

+ Lire plus

Fête du saint Sacrement du Corps et du Sang du Christ

D’un dimanche à l’autre je vois que je n’arrête pas d’écrire que nous vivons la plus belle fête qui soit. Depuis Pâques il y a eu: l’Ascension, la Pentecôte, la Trinité, et en ce dimanche c’est ce qu’on appelait dans notre jeunesse: la Fête-Dieu, la Fête de Dieu.

J’ai un souvenir que je vous partage simplement, il faut peut-être rire un peu avant de passer au plus sérieux. Dans ma famille où il y avait 6 filles, la Fête-Dieu voulait dire: *en ce dimanche, on étrenne des souliers blancs pour la procession qui fait le tour de la paroisse*. Combien j’aimais avoir des souliers neufs! Le samedi soir, mes souliers étaient au pied de mon lit et durant la nuit je me réveillais pour les regarder et leur dire ma hâte de les porter. Mais combien j’avais mal aux pieds aussi en revenant de cette procession! Vanité, tout est vanité...

Comprenez bien que le sens de cette fête n’est pas resté là. Sérieusement, cette fête nous dit tout l’amour de Dieu. Et nous avons droit à une Séquence merveilleuse en page 57 du Prions. Vingt-quatre strophes superbes... peut-être trois (et +) par jour à lire, relire lentement, en s’émerveillant durant une semaine.

+ Lire plus

Retour à l'index précédent Toutes les nouvelles
© Tous droits réservés Congrégation de Notre-Dame, Montréal, Québec, Canada