Your browser is not Javascript enable or you have turn it off. We recommend you to activate for better security reason6e dimanche de Pâques

Accueil > Nouvelles

6e dimanche de Pâques

Isabelle Paquet, CND

Je lis les textes de ce dimanche et en moi il ne reste qu’un seul mot: JOIE

Oui, il me semble que c’est le dimanche de la joie. «Avec des cris de joie répandez la nouvelle » 1re lecture: «On les entendait parler en langues et chanter la grandeur de Dieu.» Ps: «Acclamez le Seigneur, sonnez, chantez, jouez». Évangile: «Je vous ai dit cela pour que ma joie soit en vous et que votre joie soit parfaite».

La vie de Jésus n’a été qu’amour, c’est un Père et non un juge. Dieu danse de joie quand ses enfants sont heureux.

En ces temps si difficiles et douloureux, cela fait du bien de penser et de croire profondément que le Christ est dans la joie et qu’Il souhaite que nous le soyons.

Comprenons bien que les souffrances actuelles ont une teinte de gris en nous. La pandémie qui empêche de vivre proche des nôtres, la maladie qui cloue les personnes dans leur lit, la mort qui sépare les membres d’une famille, la pauvreté de certains pays qui prive les familles de l’essentiel, les femmes qui vivent la violence conjugale et qui souvent en meurent, tout cela a couleur de peine.

Mais c’est pour cela que le Christ est venu, qu’Il est mort et aussi ressuscité.

Il a voulu nous apporter la joie en nous apportant l’amour.

Chantons au Seigneur un chant nouveau, un chant d’amour, un chant unique ne ressemblant à aucun autre chant. C’est dans notre cœur que nous trouverons les mots et la mélodie pour dire à Dieu combien nous sommes dans la joie avec Lui.

Oui, quand nous écoutons les nouvelles, c’est très souvent d’une tristesse inouïe.

Mais si nous écoutons Dieu dans notre cœur nous entendrons toujours les plus belles mélodies et les plus beaux poèmes à la manière de Mozart.

«Criez de joie tous les peuples, chantez à Dieu un chant de joie.

Criez de joie tous les peuples, Alléluia, Alléluia.!»

Et en ce jour de la fête des mères pensons à elles avec amour. Le plus beau modèle de la joie c’est bien notre mère, celle qui nous a porté-es, celle qui a voulu le meilleur pour nous, celle qui a été ou qui est encore le vrai portrait de Dieu bon, miséricordieux, tendre. Pour Dieu, pour notre mère, vivons dans cette joie qui vient de l’amour reçu et offert aux autres. CRIONS DE JOIE... ça vaut le coût.

S. Isabelle Paquet, cnd, Dorval; Semainier du 9 mai 2021

 

Retour à l'index précédent Toutes les nouvelles
© Tous droits réservés Congrégation de Notre-Dame, Montréal, Québec, Canada