Your browser is not Javascript enable or you have turn it off. We recommend you to activate for better security reason

Accueil > Nouvelles

Les 5 ans de l'Accord de Paris

L’Accord de Paris était signé il y a cinq ans – le 12 décembre 2015. Cette année là, les Sœurs de la Congrégation de Notre-Dame avaient écrit au Premier Ministre pour réclamer des engagements concrets en matière de lutte contre le réchauffement climatique. Cinq plus tard nous continuons de demander et de soutenir des initiatives fortes pour atteindre les objectifs fixés.

Voici, en rappel, le texte de notre lettre de 2015 :

CHANGEMENTS CLIMATIQUES - Prise de position

Nous sommes membres d'une congrégation formée d'environ 900 religieuses, vouée à l'éducation et œuvrant sur quatre continents, la Congrégation de Notre-Dame de Montréal. Nous sont associées autant de personnes laïques qui partagent notre mission. Notre présence en certaines régions du monde plus vulnérables, notamment l'Afrique et l'Amérique centrale, nous donne une conscience aiguë des risques planétaires actuels. Le sort des femmes nous préoccupe au plus haut point.

+ Lire plus

3e dimanche de l'Avent: dimanche de la JOIE

Suivez-moi bien, je ne suis pas dans les nuages, c'est bien le dimanche de la JOIE, ce 13 décembre 2020. Le P. Normand Provencher, o.m.i. écrit: «La joie, c'est un bien nécessaire, et plus on en donne, plus il y en a.» Quelle grande vérité! On pourrait faire un point de presse seulement avec cette phrase... n'est-ce pas? Tous les textes de ce dimanche parlent de la joie. Dès le début, à l'antienne d'ouverture nous lisons: «Soyez dans la joie du Seigneur, soyez toujours dans la joie, le Seigneur est proche.» Isaïe nous dit: «Je tressaille de joie dans le Seigneur, mon âme exulte en mon Dieu.» Paul à son tour écrit: «Soyez toujours dans la joie, rendez grâce en toute circonstance.» Luc dans son Cantique nous fait chanter: «Mon âme exulte en mon Dieu, le Puissant fit pour moi des merveilles....»

+ Lire plus

Mon Dieu, bénissez la nouvelle année

Eh oui, Seigneur, le temps passe
le temps, non, mais nous passons.
Aussi, c’est avec ce chant
tellement chanté jadis
par mes parents
 et par toute ma fratrie
que je veux te prier.
Mais tu le vois Seigneur,
déjà, je modifie les paroles
et en demande pardon à l’auteur.
En son temps,
tous te vouvoyaient.
Mais, je te dirai Tu.
Cela me permet d’être plus proche de toi.
Ainsi, quand je chante :
Ô mon Dieu, bénis la nouvelle année.
Je te demande de dire du bien de l’an 2021.
Je te supplie de souhaiter du bien à cette année
que j’espère meilleure que la précédente.
Tu nous avais pourtant donné 2020
en cadeau.
Qu’en avons-nous fait?

+ Lire plus

Retour à l'index précédent Toutes les nouvelles
© Tous droits réservés Congrégation de Notre-Dame, Montréal, Québec, Canada