Your browser is not Javascript enable or you have turn it off. We recommend you to activate for better security reason

Accueil > Nouvelles

Conversation avec Marie-Laure Simon, CND

Crédit photo: Marie-Claire Dugas

Je suis allée visiter Marie-Laure Simon et lui ai demandé de me parler d’elle. Quelle belle rencontre j’ai vécue!

Marie-Laure appartient à la nation des Mohawk et elle en est très fière. Elle a grandi à Oka, dans une famille de douze enfants où elle occupe le septième rang. Tout laisse croire que ces six garçons et ces six filles avaient développé une solide complicité. « Nous n’étions pas riches, mais nous étions bien ensemble », ce qui semble avoir adouci les injures et les procédés d’intimidation venant parfois de l’entourage. Marie-Laure avoue avoir eu honte d’être autochtone pendant son enfance parce qu’on les prenait pour des méchants. Leur père qui était un homme doux rappelait à ses enfants « Il ne faut pas s’en faire : sauvage, ça veut dire en harmonie avec la terre ». Ce père plein de tendresse racontait des légendes amérindiennes à ses petits pendant les soirées permettant ainsi à la mère de vaquer aux occupations de la maison tout en y ajoutant son grain de sel.

 

+ Lire plus

Des nouvelles du Groupe Solidarité Justice

Crédit photo: Marie-Claire Dugas

À bien y penser

Vers quel Nord ?

Ils s'en viennent fatigués, affamés, apeurés, épuisés par de longues marches. Trois cortèges de vraies personnes humaines traquées s'avancent vers le Nord à la recherche de la dignité et de la paix. Trois populations du triangle Nord de l'Amérique Centrale nous interpellent : sans chef, sans slogan, mais avec une cohésion et une détermination incroyable.

Ce ne sont pas des milices en rangs serrés qui arrivent, mais des femmes, des hommes, des enfants, des ados sans famille. Quelques-uns, plus jeunes et plus intrépides profitent d'un train de marchandises, appelé « La Bestia » au Honduras, pour s'agripper et y grimper dangereusement afin d'écourter leur chemin. D'autres, entre 5 000 et 10 000, s'entassent à la frontière du Mexique espérant le secours des villageois ou parfois des militaires sympathiques pour leur offrir les premiers soins.

+ Lire plus

Exposition de photographies au Musée Marguerite-Bourgeoys

Les hauts lieux d’une terre millénaire exposés pour la première fois hors d’Italie

À compter du 5 décembre 2018, la nouvelle exposition temporaire du Musée Marguerite-Bourgeoys, Jérusalem universelle – Gerusalemme universale, mettra en lumière l’importance historique et culturelle et le caractère universel de la ville de Jérusalem, considérée comme centre du monde pendant plusieurs siècles.

Ville sainte, centre du monde... telle a été perçue Jérusalem au cours des siècles. Pour Stéphan Martel, historien du Musée Marguerite-Bourgeoys, il est clair que « la valeur spirituelle universelle de Jérusalem en fait un patrimoine partagé de l’humanité, que nous pourrions aborder à partir de l’une ou de l’autre des trois grandes religions. »

+ Lire plus

Retour à l'index précédent Toutes les nouvelles
© Tous droits réservés Congrégation de Notre-Dame, Montréal, Québec, Canada