Accueil > Nouvelles

La spiritualité de sainte Marguerite Bourgeoys

La spiritualité de sainte Marguerite Bourgeoys revêt un caractère marial. Notre sainte souhaitait suivre « la Sainte Vierge, l’imiter et aller à Dieu par elle, comme par elle, Dieu nous a envoyé son Fils ».

Cette spiritualité mariale s’appuie particulièrement sur deux pôles : le Mystère de la Visitation de Marie à Élisabeth et la vie de Marie au milieu des Apôtres après la Résurrection de Jésus.

La Visitation de Marie à Élisabeth

Au sujet de la Visitation, Marguerite Bourgeoys écrit : « Après que la Sainte Vierge eut donné son consentement à l’ange, elle est faite Mère de Dieu par le Saint-Esprit. Aussitôt, elle se propose, dans la reconnaissance au Père éternel, de correspondre aux grâces de sa Majesté pour le rachat du genre humain pour lequel elle est faite Mère de Dieu. Elle fait sa première visite à Élisabeth. »

+ Lire plus

Une fête de reconnaissance pour sœur Lise Perras

Le samedi, 7 novembre dernier, nous étions quelques sœurs à répondre à l’invitation reçue du personnel de l’organisme Parenfants, autrefois Les enfants de l’espoir. C’était l’occasion de célébrer notre compagne, Lise Perras qui a œuvré de bien des manières dans cet organisme, pendant quatorze ans.

Nous étions très heureuses de participer à cette fête populaire et, il va sans dire, très fières de notre compagne qui méritait bien les hommages qui lui étaient rendus. Des enfants lui ont lu des poèmes. Des adolescentes et des adolescents l’ont remercié chaleureusement par de belles paroles et des offrandes de fleurs. Des parents ayant amené des enfants de tous âges exprimaient aussi leur reconnaissance. Et que dire des magnifiques témoignages rendus à Lise par les intervenantes et les intervenants, de même que par la directrice de l’organisme qui ont fait ressortir les grandes qualités d’éducatrice de notre sœur!

+ Lire plus

Le 16 novembre 1653, un rêve se réalisait…

Alors que Marguerite Bourgeoys débarquait à Ville-Marie en novembre 1653, son rêve se réalisait, mais comment aurait-elle pu deviner qu’un jour, on l’invoquerait comme sainte fondatrice d’une communauté devenue internationale?

Le 16 novembre 2014, sœurs et personnes associées étaient rassemblées à Saint-Louis-de-Kent, pour prier et faire mémoire… L’article qui suit apporte quelques détails sur cette rencontre et, avec permission, s’inspire d’une rédaction de madame Rose-Marie Gigou, associée répondante pour notre regroupement :

« Nous nous rendons à la chapelle du couvent pour vivre la célébration de l’Internationalité. La prière a été préparée par la région Notre-Dame-des-Apôtres au Cameroun, où sœur Gertrude Babineau, de Saint-Louis, œuvre présentement. Au visuel, nous allons piger un nom d’une missionnaire de la Congrégation de Notre-Dame et sommes invitées à lui écrire un mot d’appréciation. L’atmosphère est tellement priante, paisible et agréable, qu’Andréa (personne associée) exprime son goût d’y rester plus longtemps, mais notre réflexion allait se poursuivre à la salle communautaire.

+ Lire plus

Retour à l'index précédent Toutes les nouvelles
© Tous droits réservés Congrégation de Notre-Dame, Montréal, Québec, Canada