Your browser is not Javascript enable or you have turn it off. We recommend you to activate for better security reasonUne nouvelle saison au Carrefour Marguerite-Bourgeoys. Des archivistes de la CND sont présents !

Accueil > Nouvelles

Une nouvelle saison au Carrefour Marguerite-Bourgeoys. Des archivistes de la CND sont présents !

Denys Chouinard, archiviste retraité et Marie-Josée Morin, archiviste et coordonnatrice du Service des archives de la CND

Marie-Josée Morin s’adresse aux membres du Carrefour Marguerite-Bourgeoys

 

Mardi, 6 octobre 2015. Le Carrefour Marguerite-Bourgeoys (http://carrefourmargueritebourgeoys.org/) de la rue Rachel sur le Plateau Mont-Royal entame une nouvelle saison. Il y a de la fébrilité dans l’air.

La directrice, Mylène Archambault, a organisé un lunch à la façon de Marguerite Bourgeoys, c’est-à-dire pain et potage. On est dans la tradition du partage et de la solidarité de la Congrégation de Notre-Dame qui a créé le Carrefour en 1983 et qui continue de le soutenir.

Plus d’une trentaine de personnes sont attablées et se réjouissent de cette rentrée qui annonce toute une série d’activités, sorties et cours pris en charge par de fidèles et dévoués bénévoles. Une nouveauté importante toutefois. Les quelque 200 membres du Carrefour pourront compter sur les services d’une professionnelle qui accompagnera celles et ceux qui ont besoin d’un soutien personnalisé dans leur cheminement quotidien. Ce nouveau service découle de l’obtention d’une subvention.

Après le repas, c’est au tour des archivistes d’entrer en action. Il revient à Marie-Josée Morin (coordonnatrice du Service des archives de la Congrégation de Notre-Dame) et à Denys Chouinard (son prédécesseur dans la fonction) de retracer en illustrations et documents d’archives le parcours de sainte Marguerite Bourgeoys et l’évolution (à très grands traits) de la Congrégation de Notre-Dame. Il s’agit ici de donner tout son sens au nom de l’organisme, Carrefour Marguerite-Bourgeoys.

Dès le départ de la communication, l’assistance manifeste son intérêt pour le sujet. Brefs commentaires et réparties démontrent la curiosité de l’auditoire et son désir de prendre la mesure du personnage exceptionnel que fut Marguerite Bourgeoys.

En l’espace d’un peu plus d’une heure, à l’aide d’environ quatre-vingts images, les deux conférenciers ont mis en évidence le caractère éminemment novateur du projet d’éducation de Mère Bourgeoys, à savoir sa contribution à la nouvelle place des femmes dans l’Église, son rôle actif dans l’éducation des jeunes filles, son accompagnement des femmes dans leur vie de tous les jours. Ils ont particulièrement insisté sur la volonté inébranlable de Marguerite Bourgeoys et des 7250 sœurs de la Congrégation qui l’ont suivie jusqu’à nos jours, de répondre aux besoins d’éducation partout où ils se manifestent, du Québec au Japon, en passant par le Canada, les États-Unis, l’Amérique centrale, l’Afrique et la France.

Cette rencontre avec les membres du Carrefour s’est conclue dans le plaisir vivement ressenti par les archivistes d’avoir été en présence de citoyens qui savent se regrouper pour partager des ressources tout en se soutenant les uns les autres, dans l’esprit de Marguerite Bourgeoys. On a vu là une manifestation on ne peut plus éloquente du projet d’éducation libératrice de la Congrégation de Notre-Dame, tel qu’assumé aujourd’hui par des laïcs résolument engagés.

Sœur Louise Gélinas, CND, co-fondatrice du Carrefour Marguerite-Bourgeoys,
en compagnie de Marie-Josée Morin et Denys Chouinard 

 

Retour à l'index précédent Toutes les nouvelles
© Tous droits réservés Congrégation de Notre-Dame, Montréal, Québec, Canada