Your browser is not Javascript enable or you have turn it off. We recommend you to activate for better security reason6e dimanche de Pâques: 22 mai 2022

Accueil > Nouvelles

6e dimanche de Pâques: 22 mai 2022

Isabelle Paquet, CND

Dès les premiers mots de l’évangile de ce jour me voici prise par un mot: «SI», oui, si quelqu’un m’aime. On n’échappe pas à ce SI... Sans cet amour de Jésus, tout ce qui va suivre après la dernière Cène n’aurait aucun sens. Jésus ne doute pas que ses disciples l’aiment et pourtant il insiste: «Si...» C’est que l’amour de Jésus est indispensable pour éprouver une paix et une joie profondes. On voit bien comme aimer Jésus et être en paix vont ensemble.

Ce dimanche est une bonne occasion de nous demander si nous aimons vraiment Jésus. Comment vérifier cela? C’est simple: vérifions la qualité de notre prière et de notre amour des autres. Alors la paix, la grande paix de Jésus et sa petite sœur la joie, entreront dans notre cœur pour y rester toujours.

On dirait que cette année cet évangile de saint Jean nous parle au plus haut point. «Je vous laisse la paix, je vous donne ma paix; ce n’est pas à la manière du monde que je vous la donne.» Nous sommes à un moment de l’histoire humaine où la paix est une denrée rare. La paix n’est pas seulement absence de guerre. «C’est un état de plénitude dans lequel il ne manque rien au bonheur de l’être humain. À la fois don du Christ et fruit de l’Esprit saint la paix naît quand nos rapports avec Dieu et les autres s’enracinent dans l’amour et la vérité.» (Vie liturgique)

Le psaume de ce dimanche est si beau, prenons un moment pour le lire et le savourer vraiment. Nous verrons que Dieu ne sait que nous bénir. «Dieu, notre Dieu, nous bénit.»

Georges Madore intitule son commentaire en page 127 du Prions: «Le plus bel héritage». Il me semble que cela résume toute la vie d’une personne chrétienne. Dieu est notre Père. Il nous a laissé en héritage son Fils tout aimant. Tous les matins nous pouvons avoir comme première pensée: «Quel cadeau que cette nouvelle journée! Je suis riche de l’amour de Jésus pour moi.» L’Esprit a soufflé sur les disciples le soir de Pâques et il le fait encore de nos jours en nous demandant d’être des disciples plus fervents que jamais.

La paix de Dieu est avec nous, Jésus la désire pour nous et nous sommes un peu responsables de la donner aux autres par nos paroles positives, par notre amour de l’autre, par notre présence à la manière de Dieu lui-même.

 

Retour à l'index précédent Toutes les nouvelles
© Tous droits réservés Congrégation de Notre-Dame, Montréal, Québec, Canada