Your browser is not Javascript enable or you have turn it off. We recommend you to activate for better security reason7e dimanche du temps ordinaire – 20 février 2022

Accueil > Nouvelles

7e dimanche du temps ordinaire – 20 février 2022

Isabelle Paquet, CND

C’est tout un évangile que celui de ce dimanche! «Je vous le dis à vous qui m’écoutez: Aimez vos ennemis, faites du bien à ceux qui vous haïssent, priez pour ceux qui vous calomnient, etc. si vous aimez ceux qui vous aiment... même les pécheurs font cela.»

Quand Jésus dit cela, il sait de quoi il parle, car il a tout vécu cela. Il a eu des ennemis, il a été maudit, calomnié, on l’a mis à mort, battu jusqu’au sang, tué, je le répète: il sait de quoi il parle. «Je n’ai pas soustrait mon visage aux outrages et aux crachats.» (Isaïe 50)

Aussitôt après les béatitudes, nous référant à dimanche dernier, Jésus nous livre un enseignement sur l’amour. Jésus nous entraîne à sa suite. Il a accompli cet Évangile dans sa Passion. Pour comprendre ces recommandations de l’Évangile, c’est vers la croix du Christ qu’il nous faut regarder. Et nous avons à nous rappeler que l’Évangile c’est d’abord le livre de la miséricorde de Dieu.

Quel programme que ce texte d’aujourd’hui! Dieu est patient, pour Lui 1000 ans sont comme un jour. Dès les premiers chapitres de la Bible, la violence est reconnue: Caïn et Abel... difficile conversion du cœur, «œil pour œil, dent pour dent», on se souvient.

L’appel à la douceur, à la gratuité parfaite à aimer nos ennemis est un chemin rassurant: ne jugez pas et... vous ne serez pas jugés... pardonnez et... l’on vous pardonnera. Il y a une transformation profonde quand on pardonne. Jésus nous le dit: «Je mettrai en vous un esprit nouveau, je vous donnerai un cœur de chair.»

Souvent le curé Dominic nous donne un petit devoir à faire durant la semaine. J’ai le goût de faire comme lui aujourd’hui. Cette semaine, en relisant cet extrait de l’évangile de Luc 6/27-38 arrêtons-nous un instant pour mettre des noms et des visages sur des personnes que nous aimons moins, que nous jugeons, que nous ne voudrions pas avoir comme voisins. Cela est très humain, mais cela pourrait devenir divin si nous écoutons la Parole, si nous la retenons pour qu’elle porte du fruit. Au même dimanche, saint Paul nous frappe au cœur en disant: «Comme Adam est fait d’argile, ainsi les hommes sont faits d’argile; comme le Christ est du ciel, ainsi les hommes seront du ciel. De même que nous aurons été à l’image de celui qui est fait d’argile, de même nous serons à l’image de celui qui vient du ciel.» Je devine que comme moi vous dites: «De toute beauté!»

Louange à toi, Dieu de miséricorde, louange à toi, Dieu de bonté.

 

Retour à l'index précédent Toutes les nouvelles
© Tous droits réservés Congrégation de Notre-Dame, Montréal, Québec, Canada