Your browser is not Javascript enable or you have turn it off. We recommend you to activate for better security reasonHommage aux Sœurs de la Congrégation de Notre-Dame de Saint-Louis-de-Kent

Accueil > Nouvelles

Hommage aux Sœurs de la Congrégation de Notre-Dame de Saint-Louis-de-Kent

Personnes associées de Saint-Louis-de-Kent

Hommage aux Sœurs de la Congrégation de Notre-Dame de Saint-Louis-de-Kent

en ce jour du 12 janvier 2022, fête de sainte Marguerite Bourgeoys.

Une tradition reste malgré les changements que la situation actuelle nous impose.

Plusieurs paroissiens profitent de la permission de se réunir à l’église pour célébrer la fête

de sainte Marguerite Bourgeoys et rendre hommage aux femmes de la Congrégation de Notre-Dame

qui se dévouent depuis 148 années dans notre région.

Puisqu’elles partiront en 2022, nous voulons rendre grâce au Seigneur des bienfaits que la Congrégation de Notre-Dame nous laisse en héritage.

Le 12 janvier 2020, nous avions participé à une célébration eucharistique, partager un repas ensemble et rêver de faire un grand rassemblement

pour souligner le 400e anniversaire du décès de la fondatrice de la CND.

Un virus s’est pointé le nez et nous avons remis à plus tard.

Le 12 janvier 2021, l’assistance à la célébration était réduite à 50 personnes.

Un généreux technicien permettait aux intéressés d’y participer virtuellement.

Notre rêve d’un grand rassemblement s’effaçait peu à peu

et l’annonce du départ des religieuses nous ouvrait à une autre réalité.

Avec masque et distanciation, nous profiterons

des petits moments précieux ensemble pour leur exprimer notre gratitude.

Aujourd’hui 12 janvier 2022, Jeannette Daigle, répondante pour notre regroupement débute notre célébration par la lecture d’un hommage touchant.

Je joins la copie au rapport.

Le père Jean Bélisle, modérateur de notre Unité pastorale, accompagné du modérateur de l’Unité d’Elsipogtog, père Bernard Gauthier,

nous offrent une célébration eucharistique.

Yolande Cormier fait les lectures du jour.

Père Jean nous livre l’homélie, liant la Parole proclamée,

à la vie de Marguerite Bourgeoys.

« ELLE A TROUVÉ EN SON DIEU, PLEIN D’ASSURANCE POUR ANNONCER, AU PRIX DE GRANDES LUTTES, L’ÉVANGILE DE DIEU.» (Epitre de Paul)

La vie de Marguerite nous révèle

que son plus grand désir était de faire rayonner

le grand précepte de l’amour de Dieu au-dessus de toute chose,

invitation de l’Évangile de Jean. (15, 9-17)

comme personnes associées, le thème de notre 40ième anniversaire :

AMOUR  TRANSFORMATEUR…

GRAVÉ DANS TOUS LES CŒURS,

nous rappelle cet appel baptismal.

Le montage sur le grand écran avec les chants favorisent une atmosphère de prière.

Cette célébration eucharistique remplit nos cœurs de sérénité et de joie,

malgré la tristesse de la séparation à venir,

de nos amies, les religieuses.

C’est à  l’église de St-Louis-des-Français,

lieu de rassemblement, où religieuses et personnes associées,

ainsi que de nombreux paroissiens, ont vécu une célébration bien spéciale

dans un décor sobre mais signifiant.

Les maquettes  de l’étable-école, la tour,

des montagnes de photos déjà vues et utilisées antérieurement

veulent signifier notre retour à l’essentiel.

L’arbre, symbole de la Congrégation de Notre-Dame,

avec la pousse représentant les personnes associées,

est installé devant la statue de Marguerite,

qui dorénavant trônera dans notre église en permanence.

Ce sera un gage que la mission de la Congrégation de Notre-Dame

a laissé des traces tangibles, et continuera dans notre milieu,

grâce au soutien de notre Dieu.

Après  la célébration, Camilla Vautour,

coordinatrice de la province Marguerite-Bourgeoys,

nous donne des précisions sur le processus à suivre

pour un bon discernement, concernant le regroupement.

Des détails nous parviendront à ce sujet,

mais on peut retenir la date du 31 janvier, en avant midi,

pour  le suivi sur cette affaire.

Rose-Marie Gigou

Répondante pour le regroupement des personnes associées à la Congrégation de Notre-Dame


La célébration terminée, c’est avec reconnaissance et émotions

que nous sommes revenues à la maison.

 

Quelles femmes que nos personnes associées !

Comment ne pas les aimer !

 

Et comment ne pas leur faire confiance pour laisser Marguerite

continuer son œuvre à St-Louis, St-Ignace

et dans notre Unité pastorale ?

 

Merci spécial à l’équipe des pères Rédemptoristes

qui œuvre à St-Louis,

père Jean Bélisle; père Joseph Thuong, et frère Benoît Favero

 

À toutes nos amies, sœurs de la Congrégation de Notre-Dame, merci de vous unir à notre prière

pour  nous aider à vivre dans la FOI l’événement du mois d’août.

Lisette Boudreau, CND


12 janvier 2022

Bonjour et bienvenue à cette célébration en ce jour de fête de Sainte Marguerite Bourgeoys. C’est aussi le début de nos gestes de gratitude, de reconnaissance envers vous :

MERCI!  MERCI!  MERCI!

Sœur Bernice, sœur Edwidge, sœur Gertrude, soeur Jacqueline, sœur Jeanne, sœur Jeannine, sœur Lisette, sœur Lorraine, sœur Marie-Anne et à toutes celles qui vous ont précédées, nous les associées vous disons MERCI!

Nous n’arrivons pas à croire que le temps passe si vite.

Quelle tristesse et serrement au cœur nous avons eu lorsqu’on a appris la nouvelle. On savait bien qu’un jour ça arriverait mais pas si vite.

Nous ne sommes pas prêtes mais nous allons suivre vos conseils et faire honneur à votre enseignement et votre acceptation.

Ce fut un voyage incroyable ces 148 dernières années.

Une chose est certaine,

nous n’aurions pas pu aller aussi loin sans vous!

 

À vous, que nous avons côtoyées depuis longtemps

qui nous avez montré avec respect, la voie à suivre

sur les pas de Marguerite inspirée par la spiritualité Visitation/Pentecôte

qui, par votre foi et votre compassion, ont éclairé et guidé notre route.

À vous qui nous avez accueillies,

qui nous avez aidées à mieux vivre notre vie comme enfants du Père,

qui, par votre charme, votre charisme et votre gratitude,

nous ont amenées à nous abandonner à la grâce de Dieu.

 

À vous que nous avons aimées et que nous aimons

qui nous avez acceptées telles que nous sommes

qui, par votre amour, votre appui et votre confiance,

nous ont tendrement réconfortées et encouragées.

 

À vous que nous avons admirées et admirons encore

qui nous avez enseigné l’amour et le pardon,

à vous toutes nous disons : « QUE DIEU VOUS BÉNISSE »

MERCI du plus profond de notre cœur.

Votre joie de vivre et vos sacrifices ont été pour nous

une source d’inspiration, d’émerveillement et de gratitude.

Votre attitude positive a fait une énorme différence

dans notre vie. MERCI d’avoir été là.

Andréa, Anne-Marie, Francine, Raymonde, Yolande,

Denise, Jeannette, Pierrette, Rose-Marie, Susan,

Aline, Genéva, Marie-Anne, Juliette, Camilla Léonie et Marie.

 

Par Jeannette Daigle, associée

 

 

 

 

 

Retour à l'index précédent Toutes les nouvelles
© Tous droits réservés Congrégation de Notre-Dame, Montréal, Québec, Canada