Your browser is not Javascript enable or you have turn it off. We recommend you to activate for better security reason2e dimanche de l'Avent : Préparons le chemin du Seigneur.

Accueil > Nouvelles

2e dimanche de l'Avent : Préparons le chemin du Seigneur.

Isabelle Paquet, CND

Cette fois, je suis prise par la lecture du prophète Baruc, moins connu.

«Quitte ta robe de tristesse et de misère et revêts la parure de la gloire de Dieu pour toujours. Debout, Jérusalem! Tiens-toi sur la hauteur. Dieu conduira Israël dans la joie, à la lumière de sa gloire, avec sa miséricorde et sa justice.»

Oui, DEBOUT, c'est la position qui nous est demandée. DEBOUT, c'est le signe du courage, DEBOUT pour accepter de marcher sur une route d'espérance durant cet Avent 2021.

Depuis plus d'un an, nous lisons, nous écoutons des nouvelles venant du monde entier et elles sont toutes aussi tristes les unes que les autres: COVID-19 en éclosion, violence conjugale, meurtres gratuits, réputations anéanties, séismes de toutes sortes, inquiétudes sérieuses face à l'économie mondiale. En ce dimanche, la Parole nous invite à garder courage, à progresser dans la foi.

Jésus nous ramène à l'essentiel : préparer le chemin du Seigneur, rendre droits ses sentiers. Et il nous promet que tout ravin sera comblé, les passages tortueux deviendront droits et tout être vivant verra le salut de Dieu.

Peut-être en ce dimanche pourrions-nous demander pour nous et pour tout le monde la grâce de pouvoir dire avec joie: «Quelles merveilles le Seigneur fit pour nous: nous étions en grande fête!» Difficile de prier ainsi quand on constate l'état du monde, la fragilité des êtres de partout. Mais il est bien écrit aussi: «Dieu conduira Israël dans la joie ». Et le thème de ce 2e dimanche se lit ainsi: «Dieu n'abandonne pas ses promesses.»

Nous l'avons lu dernièrement ce très court extrait du psaume 72 qui donne tant de confiance, d'espérance et de joie. Facile à retenir, peut-être pourrions-nous dans nos moments plus gris redire cette phrase qui peut nous aider à rester debout, à quitter notre robe de tristesse :

«Être proche de Dieu, mettre en lui mon espoir, c'est là tout mon bonheur.»

Marana Tha: Viens, Seigneur Jésus et garde-nous debout.

 

Retour à l'index précédent Toutes les nouvelles
© Tous droits réservés Congrégation de Notre-Dame, Montréal, Québec, Canada