Your browser is not Javascript enable or you have turn it off. We recommend you to activate for better security reasonOUVRONS-NOUS à tout ce qui peut guérir

Accueil > Nouvelles

OUVRONS-NOUS à tout ce qui peut guérir

Isabelle Paquet, CND

«Il a bien fait toutes choses» Marc (7-31-37)

Aujourd’hui si nous lisons les trois lectures l’une à la suite de l’autre, nous voyons une reprise du texte de la création: «Il vit que cela était bon, allez, proclamez la Bonne nouvelle.»

Voilà que débute une année nouvelle en ce mois de septembre. Après un temps de repos, de vacances méritées, après un été chaud de toutes les façons, après beaucoup de souffrances un peu partout dans le monde: féminicides, tremblement de terre, guerre, inondations, Covid.... pouvons-nous encore dire: « Il a bien fait toutes choses, tout ce qu’Il fait est admirable.»

Dieu promet de venir chez son peuple accablé par la souffrance et de créer un monde nouveau. Dans ce monde, les aveugles verront, les sourds entendront, les boiteux marcheront, l’eau jaillira dans le désert. Alors.... il fait bien toutes choses.

N’oublions pas le mot important de l’évangile de ce jour: «EFFATA!» c’est-à-dire : OUVRE-TOI. En faisant entendre et parler correctement le sourd-muet, Jésus l’ouvre, le sort de son isolement et le fait entrer dans le monde de la communication. Il le rend capable d’entendre et de parler.

De nos jours, on entend tellement toujours parler, on entend de tout et on parle de tout sans distinction. On entend les racontars, les préjugés, les mots qui font mal, les mots qui détruisent une réputation. La discrétion est devenue très discrète. De plus, souvent nous bégayons, nous ne trouvons pas les mots pour témoigner de notre foi. Mais moi, je le dis et le crie à tout le monde : j’ai la chance d’œuvrer dans une paroisse où les personnes peuvent encore écouter, où les personnes sourdes et muettes le sont de moins en moins. Oui, je rends grâce au Seigneur, en ce début d’année, de pouvoir prier, louer, chanter avec vous tous et toutes de cette paroisse St-Nazaire. J’aime bien vous appeler «les Nazaréens.nes». Avec vous plus que jamais, durant cette nouvelle année je désire proclamer à haute voix que le Seigneur est bon, qu’Il a fait merveille, qu’Il donne le pain aux affamés, qu’Il est fidèle et qu’Il aime tout le monde également sans aucune distinction de race et de religion. À vous tous et toutes : l’Œuvre de Jésus Miséricordieux, les personnes à l’accueil, la Fraternité Ste-Famille, secrétaire, bénévoles, musiciens et chanteurs, marguilliers, enfants de choeur, catéchètes et bien sûr Dominic, curé plein de dynamisme et de foi, bonne année qui recommence avec des projets en masse. À vous parents, enfants qui riez et pleurez parfois, tous, toutes ensemble disons: EFFATA!, OUVRONS-NOUS à tout ce qui peut guérir, donner la vie, rendre meilleur, faire connaître Dieu, Celui qui fait toutes choses nouvelles encore aujourd’hui.

 

Retour à l'index précédent Toutes les nouvelles
© Tous droits réservés Congrégation de Notre-Dame, Montréal, Québec, Canada