Your browser is not Javascript enable or you have turn it off. We recommend you to activate for better security reasonToute grande fête porte octave...

Accueil > Nouvelles

Toute grande fête porte octave...

Fernande Canrin, CND

Toute grande fête porte octave...

Pour nos trois jubilaires, Jeanne d’Arc Allaire, Monique D’aigle et Yolande Charland, la maison se fait belle.

Le 31 mai, nos coeurs sont prêts pour la fête.

Pour notre curé préféré, Visitation rime avec Jubilation.

Son homélie: un bijou. En voici un extrait:

« Chères sœurs Jeanne d’Arc, Monique et Yolande, depuis 70 ou 60 ans de vie consacrée, vous avez maintenu le pas, le même empressement que celui de la Vierge Marie...

À la manière d’Élisabeth et de Marie, tout au long de ces trois mois passés ensemble, vous avez laissé le temps s’installer pour donner du sens à votre service et donner de la qualité à vos relations...

Deux images me viennent en tête, celle de l’horloge et celle de Marguerite Bourgeoys.

L’horloge, de grande valeur, de l’église Saint Jean-Baptiste a traversé bien des époques mais toujours son battant, son pendule, rythme le temps avec précision et fidélité.

Comme l’horloge, chères amies, vous faites notre admiration parce que vous avez de la valeur et que vous savez marquer le temps sans avance, sans retard, bien paisiblement.

L’autre image, vous la connaissez... celle de Marguerite Bourgeoys en mouvement avec ses jeunes filles, la robe remplie du vent de l’Esprit pour demeurer au sein de la jeune colonie, une femme d’entrain, une femme qui a indiqué, par son mouvement, la foi, le don d’elle-même et le service précieux de l’éducation.

Horloge, même si le temps vous marque, vous marquez encore le temps, notre temps.

Et sainte Marguerite, qui comme un pendule, rythme votre spiritualité, vous invitant à donner à notre temps le respect et l’admiration au quotidien...

Gardez le pas, gardez le rythme, gardez le service à la manière de la jeune fille de Nazareth qui s’est rendue vers l’autre.

Rendez grâce au Seigneur, proclamez son nom pour de nombreuses années encore.

Amen »

En après-midi, la fête continue: grâce à un virtuose, Jean-François Mailloux, nous profitons d’un magnifique concert.

Avant de déguster le gâteau, chantons ensemble sur l’air de youpi y’a, youpi yé:

60 ans de service, c’est pas long,

60 ans de service, que c’est bon!

60 ans dans l’amour et dans la fidélité,

60 ans, ô mon Dieu, que c’est bon.

Et à sœur Jeanne d’Arc Allaire, qui célèbre son jubilé de grâce, nous dédions ce chant:

«  Moi, mes souliers ont beaucoup voyagé ».

Magnificat pour tant de belles années!

 

Retour à l'index précédent Toutes les nouvelles
© Tous droits réservés Congrégation de Notre-Dame, Montréal, Québec, Canada