Your browser is not Javascript enable or you have turn it off. We recommend you to activate for better security reason3e dimanche de l’Avent: Une joie inespérée nous entraîne (Luc 3,10-18)

Accueil > Nouvelles

3e dimanche de l’Avent: Une joie inespérée nous entraîne (Luc 3,10-18)

Marie de Lovinfosse, CND

Nous retrouvons Jean dans le désert. Dans le précédent passage, il proclamait un baptême de conversion en vue de se préparer à la manifestation de Dieu. Désormais, des foules se présentent à lui. Il les reçoit en les interpellant vivement afin qu’elles produisent des fruits de conversion. Un peu perplexes, celles-ci demandent à Jean de préciser : « Que devons- nous faire ? » Manifestement, elles ne perçoivent pas d’elles-mêmes ce qu’elles ont besoin de changer dans leur vie. N’est-ce pas profondément humain ? Nous-mêmes, sommes-nous souvent talonnés intérieurement par un besoin de nous ajuster davantage dans nos relations aux autres, pour correspondre à l’appel de Dieu, ou avons-nous plutôt l’impression que les changements concernent les autres ?

La réponse de Jean est étonnante. Il invite les foules à vivre non pas la radicalité qui est la sienne (une vie ascétique à l’écart de la société), mais le partage de vêtements et de nourriture. Ceux qui exercent une fonction sociale, il les exhorte à plus d’honnêteté et de bienveillance. Un appel à notre portée !

Quand les gens se demandent si Jean ne serait pas le messie promis depuis longtemps, celui-ci annonce la venue de quelqu’un de plus fort que lui, dont il n’est pas digne d’être le dernier des serviteurs. Lui, il baptisera dans l’Esprit Saint et le feu. Jean pensait au feu du jugement. Jésus répandra le feu de son Esprit dont le signe sera la joie de se laisser transformer et d’être témoins du don de Dieu. Une joie inespérée nous entraîne !

 

Retour à l'index précédent Toutes les nouvelles
© Tous droits réservés Congrégation de Notre-Dame, Montréal, Québec, Canada