Your browser is not Javascript enable or you have turn it off. We recommend you to activate for better security reasonIl y a cinquante ans, elles ont choisi de répondre à l'appel de Dieu!

Accueil > Nouvelles

Il y a cinquante ans, elles ont choisi de répondre à l'appel de Dieu!

CND

Samedi dernier, joie et chants fusaient de toutes parts dans la chapelle Notre-Dame-de-Bon-Secours où sœurs et personnes associées et amies de la Congrégation de Notre-Dame s'étaient rassemblées afin de célébrer l'Eucharistie en action de grâce pour le jubilé d'or de sœurs de la CND (Congrégation de Notre-Dame). Il s'agissait du point culminant des activités auxquelles avaient participé dix-neuf des vingt-trois jubilaires pendant leur semaine passée à la Maison mère. Ensemble, elles allaient renouveler leurs vœux dans cette chapelle si chère au cœur de Marguerite Bourgeoys.

Les nombreuses traversées de l'océan de Marguerite constituaient l'arrière-plan et le thème de l'Eucharistie. Un magnifique visuel dépeignant les traversées océaniques décorait le sanctuaire; prières et musique évoquaient le « voyage ». En guise de prélude à la liturgie, un dialogue plein de créativité mettait en scène Marguerite que l'on interrogeait sur ses voyages. En réponse à une question sur son premier voyage en 1653, nous entendons celle-ci nous confier : « Forte du "Va, je ne t'abandonnerai pas", je m'embarquais pour une longue traversée qui allait, après plusieurs épreuves, me conduire en cette Nouvelle-France pour y faire œuvre d'éducation et participer au devenir de la cité et de l'église en ce pays. » Marguerite devait effectuer six autres voyages. Motivée par son grand désir de trouver « quelques filles pour faire l'école », et soucieuse d'établir la règle et d'obtenir les lettres patentes pour sa jeune Congrégation, elle a affronté les dangers et supporté les épreuves et les rigueurs de ces périples. Sa septième et dernière traversée la ramènera à Ville-Marie où jusqu'à sa mort elle vivra une vie voyagère à la manière de Marie.

L'introduction a ensuite souligné la célébration du jubilé en traçant un parallèle avec les voyages de Marguerite. Il y a cinquante ans, vingt-trois sœurs dont la plupart étaient présentes dans l'assemblée s'embarquaient à la suite de Marguerite Bourgeoys et répondaient à l'appel du Seigneur. Elles entreprenaient une traversée où elles allaient vivre joies et peines, espoirs et doutes sous le souffle de l'Esprit. Faisant profession à la Congrégation de Notre-Dame, elles s'engageaient à faire en sorte « que la vie que la Sainte Vierge a menée, tout le temps qu'elle a été sur la terre, ait ses imitatrices » (MB, p. 136).

Après la liturgie eucharistique, la célébration s'est poursuivie alors que jubilaires et personnes invitées se rendaient à l'école secondaire Villa Maria. À leur arrivée, elles ont été chaleureusement accueillies par le comité de planification qui leur a servi un délicieux buffet froid. Oui, ce fut une belle célébration, marquée par les félicitations, la joie, l'action de grâce et l'amitié, caractéristique véritables de notre spiritualité de la Visitation.
 

 

Retour à l'index précédent Toutes les nouvelles
© Tous droits réservés Congrégation de Notre-Dame, Montréal, Québec, Canada