Your browser is not Javascript enable or you have turn it off. We recommend you to activate for better security reasonSoirée inoubliable du 8 mars, à Saint-Louis-de-Kent

Accueil > Nouvelles

Soirée inoubliable du 8 mars, à Saint-Louis-de-Kent

CND

Lors d'une rencontre avec les personnes associées en décembre dernier, un comité avait été formé pour organiser la Journée internationale de la Femme. Dès janvier, le comité commençait à préparer la fête.

Quelques personnes associées, leur répondante, madame Rose-Marie Gigou, et sœur Lisette Boudreau, répondante pour notre petite famille de la Congrégation de Notre-Dame, mirent en commun leurs bonnes idées et leur esprit d'initiative, pour que la soirée du 8 mars soit bien réussie. Et ce fut un véritable succès!

Jamais on aurait pu imaginer que 87 femmes répondraient à l'invitation!!! à 18h30 : Accueil chaleureux, échanges agréables entre femmes de chez nous et d'ailleurs et, déjà! le temps était venu de changer de local pour cette 2e partie de la soirée présidée par madame Marie Vautour, associée.

Après son mot de Bienvenue, Marie invitait sœur Lisette à nous faire chanter « Toutes les femmes sont belles ».

Une femme bien spéciale, madame la mairesse, Danielle Dugas, nous souhaita une cordiale Bienvenue, se disant heureuse de nous accueillir dans la salle du Conseil municipal. Parmi l'assemblée, on remarquait encore deux femmes bien de chez nous: docteure Josette Vautour, fille de madame Marie Vautour, et docteure Michèle LeBlanc. Elles avaient été invitées à exploiter le thème de la SANTÉ et l'importance d'une bonne alimentation; elles surent répondre aux attentes de l'assemblée et répondre à nos questions! Des remerciements furent exprimés par madame Denise Daigle, et madame Pierrette Daigle, également associée, présenta les gerbes de fleurs.

Deux autres membres du regroupement des personnes associées de la Congrégation de Notre-Dame, prenaient la parole à la fin de cette rencontre: madame Évéline Richard, avec une expérience vécue, confirmant que l'on a tout à gagner en suivant les conseils reçus en faveur d'une saine alimentation; et madame Susan McQuarrie, qui nous invita à signer une pétition en lien avec Amnistie internationale, pour que justice soit faite aux femmes autochtones. Passant ensuite dans la pièce voisine, un goûter-santé bien présenté nous attendait.

Les femmes retournèrent chez elles avec des connaissances supplémentaires, une expérience d'amitié, une fleur à la main, une fierté d'être femme.

Marguerite Bourgeoys serait fière de ses filles, religieuses et personnes associées présentes à notre célébration de cette journée internationale de la femme .

Rose-Marie Gigou.
 

 

Retour à l'index précédent Toutes les nouvelles
© Tous droits réservés Congrégation de Notre-Dame, Montréal, Québec, Canada