Your browser is not Javascript enable or you have turn it off. We recommend you to activate for better security reasonÀ Saint-Louis-de-Kent on fête ...

Accueil > Nouvelles

À Saint-Louis-de-Kent on fête ...

Soeur Edwidge Godin, CND et Monique Lamirande, CND

À Saint-Louis-de-Kent, le 30 octobre dernier, c'est avec joie que nous avons accueilli les personnes associées de notre région et deux dames intéressées à le devenir. Vous devinez que nous étions réunies pour fêter le 30e anniversaire de la canonisation. Après le mot de Bienvenue de S. Jacqueline Boudreau, notre animatrice, S. Lisette Boudreau et Mme Rose-Marie Gigou qui avaient tout prévu pour le repas PAIN & POTAGE, nous préparèrent à bien profiter de cette célébration.

Soeur Edwidge Godin, CND

Des échos de la canonisation de Marguerite Bourgeoys après 30 ans !
Dans la joie et l'action de grâce, nous nous remémorons cet événement unique et solennel, à la résidence Notre-Dame-des-Monts de Sainte-Adèle.

« Et nous portons son cœur débordant de Dieu »

À 17h, vous nous trouvez en silence, au réfectoire. Le décor ? tel que suggéré : sur chaque table, une miche de pain, du vin, mais aussi une petite tour rappelant celles de la Montagne, et puis, pour faire partie du dessert, de la bonne tire de sœur Évéline Richard, une douceur qui a dû faire sourire Mère Bourgeoys. Comme décor spécial, une petite goélette baptisée pour la circonstance le Saint-Nicolas et dans laquelle nous devions déposer nos dons personnels à la fin du repas. À l'avance notre choix était fait : la somme recueillie serait confiée à Mme Aline Richard, associée, mandatée pour remettre le don à une famille connue qui était dans le besoin.

Après écoute attentive des lectures, ayant saisi la fidélité de Marguerite à vivre l'évangile au quotidien, le temps était venu de rompre le silence pour partager la Parole. Et puis, on pouvait continuer à échanger, tout en dégustant un délicieux potage, en mémoire de sainte Marguerite, qui un jour avait promis PAIN et POTAGE à ses premières compagnes. Le repas était terminé, mais non la fête que la communauté paroissiale souhaitait partager avec nous, à la messe de 18h30. Durant l'accueil et pendant l'Eucharistie, sœur Jacqueline touchait l'orgue pour créer une ambiance festive et inviter à chanter. Notre curé, le P. Mario Doyle CSSR présidant la célébration, mit tout son cœur dans un bijou d'homélie, pour présenter la sainte qu'il admire beaucoup ! Et comme vous le soupçonnez déjà, pour terminer la fête rien de mieux qu'un fervent Magnificat venant du cœur.

Sur un appel aux sœurs de la maison à apporter différents articles rappelant la vie de Marguerite Bourgeoys, notre salle communautaire s'est transformée en véritable salle d'exposition présentant statues, photos, peintures, volumes, médailles, etc. Sœurs, employés de la maison et paroissiens se sont rempli les yeux et l'esprit d'émerveillement et d'admiration pour cette éducatrice.

Afin de nous mettre dans l'esprit de cet heureux anniversaire, nous prenons un repas de sororité la veille de la célébration. Un texte de bénédiction suivi du chant «En ce jardin» facilite l'intériorité et le partage. Nous rappelant la promesse de Marguerite Bourgeoys à ses filles : Pain et Potage, chacune était invitée à déposer une offrande en guise de partage avec des familles de Sainte-Adèle dans le besoin.

« Le grand précepte de l'amour :
qu'il soit gravé dans tous les cœurs »

Le mercredi 31 octobre, c'est la fête ! Chacune s'est habillé le cœur pour la circonstance. Une célébration eucharistique nous invite à l'action de grâce pour la sainteté de Marguerite Bourgeoys. Habitées de l'esprit de notre fondatrice, nous avons passé l'avant-midi dans la joie ! Vers 11h30, le personnel employé se joint à la communauté et partage avec nous non seulement le repas, mais aussi les sentiments qui les animent en cette journée mémorable pour nous.

« Le cœur d'une Marguerite qui était d'or et de feu
et qui battait au rythme de celui de Dieu »

En après-midi, une réflexion préparée par sœur Denise Lamarche et adaptée à notre communauté nous est présentée par une de nos compagnes. En toute simplicité, nous avons pris le temps de relever les valeurs vécues par Marguerite et qui, encore aujourd'hui, nous interpellent. Puis nous avons visionné un CD réalisé à la suite de la canonisation.

Tous les moments de ces jours ont été une plénitude de souvenirs bien vivants pour nos esprits et nos cœurs.

« Le soleil publie cette vérité »

Monique Lamirande, CND

 

Retour à l'index précédent Toutes les nouvelles
© Tous droits réservés Congrégation de Notre-Dame, Montréal, Québec, Canada